Bien construire sa maison : comment s’y prendre ?
mars 4, 2019

La vente à réméré, comment se fait-elle ?

Trouver un courtier pour l’étude de dossier

Tout d’abord, il est important de mentionner que la vente à réméré est un dispositif encadré par la loi, c’est-à-dire le Code civil. Il s’agit d’une vente avec faculté de rachat, un contrat signé entre le vendeur et l’acheteur. Le contrat de réméré a une durée de 2 ans à 5 ans au maximum. Après cette période, l’ancien propriétaire a la possibilité de racheter son bien et de redevenir propriétaire. Tout de même, pour faire une vente à réméré, il faut passer par un courtier spécialisé. C’est lui qui se charge de l’évaluation de votre dossier, de toutes les publicités concernant votre vente, de la recherche d’investisseurs, etc. Sans le courtier, vous ne pouvez pas réaliser un programme du réméré. Pour cela, trouvez un courtier spécialisé comme ImmoSafe qui se chargera de réaliser votre étude de dossier gratuitement afin de déterminer si vous êtes éligible ou non à la vente avec option de rachat.

Trouver le financement pour rembourser ses dettes

L’une des étapes du réméré est la recherche du financement permettant d’éponger vos dettes. En réalité, pour faire une vente à réméré, il faut être un propriétaire immobilier. La plupart du temps, ce sont les propriétaires immobiliers en besoin de financement pour éponger leurs dettes qui recourent à ce dispositif. C’est l’argent issu de la vente qui servira à rembourser toutes les dettes. Quand le courtier à réméré trouve l’investisseur, le contrat de vente est signé chez le notaire. Il s’assure d’indiquer la clause de rachat dans le contrat de vente. C’est lui qui récupère l’argent de la vente auprès de l’acheteur et le transfère ensuite au vendeur. Bien avant cela, il s’assure aussi de payer tous les créanciers du vendeur, ce qui lui permet d’avoir une bonne santé financière.

Racheter son bien immobilier

Le but du réméré est de permettre au propriétaire immobilier en difficulté financière de trouver le financement grâce à la vente de son bien, et de le racheter plus tard lorsque les conditions seront favorables. Pour cela, il doit tout faire pour racheter son bien au risque de le perdre définitivement au détriment de l’investisseur. Une fois que le vendeur a régularisé sa situation auprès des organismes de crédits et des banques, une possibilité s’offre à lui de trouver un contrat de rachat de crédit ou d’un autre type de crédit lui permettant de rembourser sa dette de réméré afin de payer les honoraires du notaire ainsi que les frais du courtier. Lorsque le vendeur s’acquitte de sa dette, toutes les parties prenantes se retrouvent au cabinet du notaire pour conclure le réméré. Il s’agit d’un rachat du même bien immobilier, ce qui permet à l’ancien propriétaire de récupérer son bien et de jouir de tous ses privilèges.